mardi 24 février 2009

Retour à Pékin...

  Une fois de plus, je reprends la plume après un fort long silence...

  Après un trop court séjour en France, je suis de retour à Pékin, abandonnant les joies du VIE pour goûter au fruit plus amer du contrat local. Enfin, c'est la crise et il faudra bien la passer.
L'astrologie chinoise est d'ailleurs assez intéressante: cette année est celle du Buffle, ce qui signifie en général une période difficile qu'il va falloir endurer en attendant les jours meilleurs. On peut difficilement mieux décrire la situation.

  Le fait d'être sous contrat avec une entreprise chinoise réserve en général quelques surprises.

  Par exemple le fait de devoir changer de banque (ou au moins ouvrir un compte ailleurs) pour aller chez le partenaire de l'entreprise. C'est bien parti pour être ma troisième ouverture de compte en moins de deux ans, avec son lot de tampon à la clé.

  Il y a aussi la fiche de renseignements qui présente des 'spécificités chinoises': en plus des classiques âge, études, expérience professionnelle, il faut aussi préciser ce que font tous les autres membres de la famille (en incluant le numéro de téléphone de l'employeur), indiquer l'emplacement des archives (j'imagine la tête du fonctionnaire qui devra chercher Mennecy dans un annuaire), ou encore le 'political background'... J'ignorais qu'il fût possible d'avoir des opinions politiques dans les environs de Pékin, mais il s'agit probablement du nombre d'années passées dans les rangs du Parti. Au final mon statut d'étranger m'évite quand même de répondre à toute ces questions.

  A part ça, rien de bien nouveau. Il a neigé goulument la semaine dernière, ce qui correspondait aux premières précipitations en trois mois et demi... la plus longue sécheresse depuis 38 ans, ce qui annonce encore une joyeuse année.

3 commentaires:

Aiko a dit…

Contente de te "revoir". ^^ Bon courage à toi, j'espère que ça va continuer à bien se passer!

Ophiucius a dit…

Un nouveau départ donc, bonne chance...

Manu a dit…

@Aiko: le début a été un peu pénible, mais ça commence à aller maintenant.

@Ophiucius: merci :)